La pédagogie du dessin centré au service de la transmission biblique

Héritier de la vigne

Une fois de plus, Jésus parle en parabole. Mais celle-ci est dure à entendre…

Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage (Mt 21,33).

Le début de cette parabole donne déjà des éléments pour connaître l’identité du propriétaire de cette vigne. En effet, il y a, dans ce verset, une citation du livre d’Isaïe (Isaïe 5,2) où, justement, Dieu plante une vigne et prend soin d’elle, avec amour. Cette vigne, c’est Israël, mais elle ne donna pas de bons fruits.
Ici, dans la parabole, c’est l’heure des vendanges et il y a des fruits… Alors le propriétaire envoie ses serviteurs pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons ne sont pas prêts à rendre au propriétaire du domaine ce qui lui appartient : ils frappent, ils tuent, ils lapident les serviteurs une fois, une deuxième fois.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils”. Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !”Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.

A travers cette parabole, Jésus annonce le sort qui va lui arriver. Il est, en effet, proche de sa propre mort. Mais il ne s’arrête pas là il déclare que désormais cette vigne qu’est le Royaume de Dieu (Mt 21,43) sera enlevé à Israël pour être donné à un peuple qui en produira des fruits. Ce peuple, toute la tradition pense que c’est l’Eglise, dont le Christ est la pierre angulaire…

L’Eglise, c’est vous, c’est moi ! Voilà une invitation à reprendre conscience que nous sommes invités à porter des fruits, sans les accaparer, pour que le Royaume advienne déjà ici bas. C’est un appel à sortir de l’esprit de possession, pour soi, qui conduit à une position défensive et à la violence. Ces fruits sont des dons, des cadeaux de Dieu… Est-ce que je sais les voir ? En rendre grâce à Dieu ?

A vos crayons :

Une vigne entourée d’une clôture. Au centre, le pressoir, mais aussi le symbole de la Croix qui dit la vie donnée du Fils qu’est le Christ.

Vous pouvez télécharger ce mandala et le commentaire pour un usage privé ou en pastorale. Pour toute autre utilisation, merci de contacter l’auteur.

Télécharger le mandala : Héritier_vigne_mandala

Télécharger le commentaire : Héritier_vigne_commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.